Tous les derniers articles

13 janvier, 2009

Découvrir les ermites de Valjouffrey

Article issu du Blog de Gérard Jacquemin - Les Jalons du temps

Dans les années 1960 plusieurs ermites séjournèrent dans cette profonde et sauvage vallée, déjà évoquée sur ce blog à travers ses légendes, ses traditions et ses superstitions . Ils construisirent plusieurs ermitages qui furent fréquentés par des prêtres défroqués, des moines bénédictins ou cisterciens. Ils officiaient bien souvent comme prêtre de la paroisse. L'un d'entre eux, le père Vernet, partait en Palestine tous les hivers. Je me souviens qu'étant enfant, à la fin de l'été, mon père le prenait en stop. Il nous impressionnait toujours avec sa longue robe de bure, ses pieds nus en sandales de cuir et son grand bâton de marche.

Le père Jean Marie Dechanet, un moine bénédictin de l'abbaye de Saint André de Brugges en Belgique, remontant de Marseille, de retour du Katenga, s'arrêta dans la vallée pour faire étape. Il en tomba amoureux et demanda la permission à son ordre de séjourner plus longtemps dans la vallée pour méditer. Ce moine pratiquait le yoga, il développa un Hatha yoga qu'il mit à la sauce chrétienne. Il écrivit et édita lui même des petits fascicules ronéotypés sur la philosophie de sa croyance. Il recevait des personnes du monde entier qui venait faire des stages de yoga. On trouve encore sur de nombreux sites web de livres d'occasions, son best seller : "le yoga chrétien en dix leçons" aux éditions DDB.

En relisant ses écrits, on découvre à travers les mots de cet homme hors du commun, qu'il n'aimait pas dire la messe et qu'il était un grand admirateur de la nature sauvage qu'il habitait et qui l'habitait... A méditer.

Photos : Le Père Vernet et le Père JM Dechanet, photos d'archives OP & LB. L'ermitage du Désert photos GJ 2004

Un commentaire à faire sur cet article

Envoyez votre commentaire à site@valjouffrey.fr